Le kombucha jusqu’à plus soif!

De petits artisans brasseurs de kombucha émergent ici et là au Québec. Un phénomène qui s’explique par la soif prononcée des gens pour cette boisson pétillante à base de thé fermenté.

 

À quoi doit-on cette soudaine déferlante de petits producteurs de kombucha au Québec ? Selon Jean-Luc Bonneau, fondateur de Vee Kombucha, une entreprise fondée en 2014 à Saint-Léon-de-Standon, en Chaudière-Appalaches, elle s’explique par un engouement généralisé pour la saine alimentation. « C’est un breuvage cru, biologique et vivant qui est goûteux et rafraîchissant sans être sucré », explique-t-il.

 

La compagnie montréalaise RISE Kombucha, dont les bouteilles sont vendues partout au Canada, compte doubler la superficie de sa nouvelle usine de Saint-Léonard en 2017.

 

L’actuel président de RISE, Julian Giacomelli, voit d’un bon oeil l’émergence d’artisans-brasseurs de kombucha. Celui dont la compagnie a longtemps été la seule à offrir ce produit au Québec considère que l’espace dans le marché est désormais suffisant pour accueillir ces petits joueurs.

 

Selon lui, le Québec a une légère avance sur le reste du Canada en matière de kombucha. « Les consommateurs d’ici sont mieux informés que ceux de l’Ontario ou de l’Ouest canadien, où on retrouve tout de même quelques petites compagnies. On aime penser que c’est dû à notre influence et à notre statut de pionnier québécois du kombucha. En fait, on s’attribue un peu le mérite. »

 

Crédit: Le Devoir

Photo: Emmanuelle Roberge

Posted in Toutes les Nouvelles Tagged with: , , , ,

+ Suivez-Nous

+ Évènements à Venir

There are no upcoming events at this time.